Article de presse

ARTICLE DE PRESSE 2016 001

Les inscriptions vont bon train pour la course du 5 avril. De quoi réjouir l’illustre parrain de l’événement.

Michel Jazy soutient les 10 miles des BaïnesMichel Jazy, entouré par deux des organisateurs des 10 miles des Baïnes.© PHOTO 

PHOTO B. M.
S

ur le site Internet des 10 miles des Baïnes. Le cap des 1 000 coureurs devrait être à nouveau franchi cette année, corroborant le succès grandissant de cette épreuve. Le millésime 2015, programmé le 5 avril prochain, s’annonce ainsi palpitant à travers les rues d’Hossegor et de Capbreton !

Cette réussite fait des heureux, à commencer par le parrain de l’événement, l’Hossegorien Michel Jazy : « J’aime cette course et notamment le nom qu’elle porte. Je suis content pour les organisateurs de l’A3M. C’est réjouissant de voir à quel point cette manifestation a pris de l’ampleur. Cela est dû, à mon sens, à la beauté du tracé, à son parcours accessible à tous ainsi qu’à l’accueil réservé par le staff. »

Légende vivante

Ancien recordman du monde, vice-champion olympique du 1 500 mètres à Rome, champion d’Europe du 1 500 mètres et du 5 000 mètres, Michel Jazy constitue une légende vivante du sport hexagonal, comme l’explique Jean-Pierre Bottona, membre de l’organisation des 10 miles : « Nous sommes fiers de l’avoir comme parrain. Je me souviens, la vie s’arrêtait lorsque Michel tentait de battre un record du monde, en direct à la télévision. J’ai une profonde admiration pour cet immense champion. » Même son de cloche chez Paul Ruiz, président de l’A3M : « Cette année encore, Michel donnera le départ des 10 miles, le dimanche 5 avril devant le Cers. Je le remercie pour son soutien fidèle. »

Outre le succès de cette épreuve locale, Michel Jazy savoure la popularité actuelle de la course à pied. « J’apprécie le phénomène, d’autant que cela n’a rien d’éphémère. Je me félicite aussi de voir ce sport se conjuguer de plus en plus au féminin. En revanche, je trouve les instances trop clémentes vis-à-vis du dopage. Un tricheur devrait être suspendu à vie ! »

Point de dopage, en revanche, à l’horizon des 10 miles des Baïnes. Simplement le plaisir de courir dans un cadre agréable et dans une ambiance fraternelle. Si vous souhaitez relever le défi et prendre le départ de la course, donné par une légende du sport français, vous pouvez vous inscrire auprès de l’office de tourisme de Capbreton ou sur le site www.les10miles.fr

Bruno Magnes

source sud-ouest 

La 10e édition des 10 Miles aura lieu le 8 avril prochain. L'association organisatrice, l'A3M, prépare l'événement avec, dans ses rangs, des femmes qui maîtrisent leur sujet.

Avec la grande braderie de Soorts, les 10 miles des Baïnes de Capbreton-Hossegor constituent désormais un véritable rituel du week-end pascal. Et dimanche matin, tandis que le grand déballage aux bonnes affaires battait des records d'affluence et de prix cassés, du côté du Cers de Capbreton, point de départ et d'arrivée, la course organisée par l'A3M, les chiffres explosaient eux aussi. Celui du nombre de participants d'abord, jamais aussi nombreux en 9 ans d'existence. Environ 700 coureurs de tous horizons et de tous niveaux étaient venus (re) découvrir, dans des conditions idéales, les indéniables charmes du tracé. Un parcours de 16,2 km sans véritables grosses difficultés, mais à la toile de fond unique, du port de Capbreton à la plage Notre-Dame en passant par le tour du lac d'Hossegor. Autant de solides arguments, en plus de l'esprit confraternel mis en avant et véhiculé par les équipes de Paul Ruiz, qui ont contribué à faire la renommée de la course, parrainée par Michel Jazy. Lionel Petriacq, troisième de l'édition 2010, espérait bien recevoir les félicitations de l'une des légendes du demi-fond hexagonal et planétaire. Mais le sociétaire de l'Aviron Bayonnais s'est fait brûler la priorité par la belle foulée de Jean-François Notebaert. « On a longtemps couru au train tous les deux, et après avoir évité les pièges autour du lac, j'ai juste maintenu mon allure, ce qui a suffi pour le décrocher », souligne à chaud le sociétaire du club d'Abbeville, après avoir couvert les 16,2 km en 52 min 32, établissant ainsi un nouveau record de l'épreuve.

En plein préparation

« Mais je jouais d'abord la place », soulignait l'Amiénois de 23 ans, acclamé à son arrivée par quelques membres du personnel et patients du Cers où il venait d'achever un stage de kiné. En devançant Petriacq et l'Ondrais Garay, ancien vainqueur de l'épreuve, le jeune espoir dit avoir atteint le troisième de ses quatre objectifs prioritaires de la saison, après une belle réussite lors des championnats de France de cross-country et sa médaille de bronze au championnat de France des 10 km sur toute à Vittel au début du mois. Un programme de préparation au 5 000 m sur piste, discipline dans laquelle Jean-François Notebaert vise une qualification pour les championnats de France.

Chez les féminines, les 10 Miles ont été avalés sur des bases très élevées puisque la championne de France Ufolep Christelle Larrère, quatorzième du classement scratch, boucle l'affaire en 1 heure 1 min 49 sec, établissant un nouveau record de l'épreuve. Une quatrième victoire pour la Saint-Pandelonnaise qui devance d'un peu plus de deux minutes Inna Pereiro, l'Angloye Adeline Pacary complétant le podium féminin. L'ultime concurrente Véronique Calvalido (Pau), elle, franchira la ligne d'arrivée après 1 h 59 min 18. Par chance, l'omelette pascale servie par le Comité des fêtes était encore à bonne température.

Le tour du lac sera pris d'assaut, dimanche. Plus de 700 coureurs sont attendus lors de la neuvième édition des 10 Miles des baïnes. Lesquels empruntent à Pâques les rues et venelles de la commune, notamment les berges du lac et le front de mer.

Michel Jazy, résident hossegorien, parraine depuis le début cet événement et se félicite de son essor. « Je suis heureux pour les organisateurs. Leur enthousiasme est récompensé. Cela ne sera jamais aussi gros que la Feriascapade mais le cap des 700 coureurs sera certainement atteint dimanche. »

Il faut dire que le parcours jouit d'une belle réputation dans le mundillo coursayre. « J'ai rarement vu, au cours de ma vie, un tel taux de satisfaction chez les coureurs. Même lorsque la météo s'avère défavorable, ils repartent comblés. Je crois qu'ils sont sensibles à l'accueil qui leur est réservé, avant, pendant et au terme des 16 km. »

Depuis le Cers

Le tracé fait également l'unanimité. « Les participants se délectent des 10 miles entre Capbreton et Hossegor. Seule la portion sablonneuse du lac constitue une légère difficulté. Ce tracé est accessible à tous. Et je pense que la programmation du départ et de l'arrivée aux abords du Cers représentera désormais un atout. »

Michel Jazy donnera dimanche le départ à 9 h 30. Comme tous les ans. Légende vivante de l'athlétisme, il encouragera aussi les 7-8 ans puis les 9-10 ans à qui deux parcours sont destinés, en collaboration avec l'école d'athlétisme.

Дървени летви - колчета http://www.emsien3.com/letvi от ЕМСИЕН-3
Дървени талпи http://www.emsien3.com/талпи от ЕМСИЕН-3